Marianne Degroote, conseillère en accessibilité

Marianne Degroote, conseillère en accessibilité 2020-07-16 Marianne Degroote, conseillère en accessibilité
Atingo

Marianne Degroote
Architecte d’intérieure et conseillère en accessibilité
Arrivée chez Atingo début avril 2020
Contacter Marianne par mail
081 24 19 37

 

Bonjour, peux-tu te présenter en quelques mots ?
Bonjour, je m’appelle Marianne, je suis architecte d’intérieur et maman d’une famille recomposée de 3 enfants.
J’aime les défis, la nature, le sport, l’art, l’architecture, l’écologie et par-dessus tout ma famille à qui j’aime consacrer beaucoup de temps.

Qu’est-ce qui t’a attiré dans le poste ouvert chez Atingo ?
Je suis architecte d’intérieur et j’ai travaillé au sein de différents bureaux d’architecture. Ce qui me manquait dans mon travail était surtout le sens. Le projet d’Atingo est vraiment riche et concerne chacun de nous. On a tous un parent vieillissant, un cousin en béquille, un ami en fauteuil roulant… Travailler en sachant que cela va faciliter le quotidien de nombreuses personnes, c’est vraiment très motivant.

Quelle fonction occupes-tu ? Comment te sens-tu dans ce rôle ?
J’ai été engagée comme conseillère en accessibilité. Je viens d’arriver donc je suis encore dans une phase de découverte et d’apprentissage du métier. Je trouve cela très complémentaire à ma fonction originale. Je suis interpellée car l’accessibilité n’a pas vraiment de place dans le cursus d’architecte d’intérieur alors qu’un projet pensé pour tous les usagers est tellement plus cohérent !

Quelles sont tes expériences passées ? Qu’aimais-tu dans ces fonctions ?
Comme expliqué ci-dessus, j’ai travaillé dans différents bureaux d’architecture. Après quelques années, je me suis vraiment posé des questions sur le sens de mon travail : pourquoi, pour qui…  J’ai alors changé d’orientation pour travailler au sein d’une maison de repos. Je restais tout de même dans mon secteur car nous construisions un nouveau bâtiment et j’ai participé au suivi du chantier. J’avais en charge également les formations du personnel.
La proximité avec nos résidents m’a permis de comprendre les difficultés des personnes vieillissantes en ce qui concerne leur mobilité. L’expérience dans cette maison de repos a vraiment été très riche. J’y ai également découvert l’ambiance du secteur d’aide à la personne qui m’est apparue beaucoup plus humaine que ce que j’avais pu vivre dans les bureaux d’architecture.

Quelles sont tes principales forces ?
Je pense que je peux qualifier de force ma patience et mon plaisir d’apprendre. J’arrive également avec un bagage technique qui m’aide dans la compréhension et la lecture d’un espace. Si je n’ai pas travaillé précédemment spécifiquement pour l’accessibilité, cela vient vraiment comme une suite logique par rapport à ma façon « globale » d’aborder un lieu.

Tu es arrivée chez Atingo en avril 2020, c’est-à-dire quasi au début du confinement. Comment s’est passée ton arrivée et ta rencontre avec les membres de l’équipe ?
Oui, effectivement, drôle de période pour entamer un nouveau travail…
J’ai toutefois plutôt bien vécu cela car ça m’a permis de passer du temps sur ma formation.
Vincent Snoeck, le directeur d’Atingo, a veillé à ce que je sois régulièrement en contact avec mes nouveaux collègues et lui-même. Il a passé beaucoup de temps à m’expliquer l’histoire et le quotidien chez Atingo, tout ça par vidéo conférence. J’ai la chance d’être arrivée dans une équipe soudée et accueillante, je ne me suis jamais sentie isolée malgré les circonstances. Nous recommençons progressivement à travailler en présentiel au bureau, avec toutes les précautions nécessaires. C’est chouette pour moi de rencontrer « en vrai » mes collègues.

Sur quoi as-tu eu l’occasion de travailler depuis ton arrivée ?
J’ai déjà pu réaliser pas mal de choses ! J’ai découvert les formations données par Cédric, j’ai analysé la conformité de plan de permis d’urbanisme, j’ai fourni des conseils pour la mise en accessibilité d’un SAFAE, j’ai renforcé l’équipe d’Atingo qui travaille pour le Parlement européen, j’ai réalisé des dessins techniques, j’ai rédigé des réponses pour des appels d’offres…

Que retiens-tu de ces 3 derniers mois ? Qu’est-ce qui t’a marqué ?
Je retiens beaucoup de choses apprises au fil de mes nombreuses lectures.
Ce qui m’a marqué, c’est la variété des projets sur lesquels Atingo a la chance de travailler et l’esprit d’équipe qui égaie vraiment le quotidien.